Brexit – entre causes et interrogations multiples…

Le 2 juillet

Catégorie : Economie Solidaire

Le Brexit pose un certain nombre de questions sur la pérennité de l’Europe et bien sûr, dans l’immédiat, sur son mode de fonctionnement.

C’est en filigrane ce que propose l’un des bâtisseurs de l’Europe, Valéry Giscard D’Estaing, dans on ouvrage paru en 2014 et intitulé Europa, la dernière chance de l’Europe, lequel  a reçu le prix du Livre d’Economie. Le projet Europa dresse un constat objectif sur les failles européennes et apporte des réponses au profond malaise concernant le fonctionnement des institutions, l’absence de résultats durant ces huit dernières années de crise, dénonce le lobby européen de Bruxelles pour l’élargissement de l’Europe qui rend le système de plus en plus ingouvernable, le fragilise et qui en accentue les disparités culturelles, stimule le retour aux préférences nationales et impacte gravement notre société. Valery Giscard d’Estaing y défend notamment l’option d’une Fédération d’Etats-nations qui regrouperait, dans un premier temps, 12 pays. Force est de constater que le malaise européen est de plus en plus sensible et qu’il faut assurément revoir la copie en tenant davantage compte de la souffrance exprimée par les peuples.

Lorsque les mots traduisent les maux

Si l’on observe les réactions, si l’on tend l’oreille d’un point de vue citoyen, il règne à l’évidence une confusion dans les esprits quant aux motifs du rejet européen et si l’on y regarde de plus près, la plupart des britanniques ne sont pas contre l’Europe mais contre une certaine conception de l’Europe, laquelle semble avoir bien dérivé de ses intentions premières....lire la suite

Nicole Morgan

Un article de notre partenaire L'ESSentiel


Nicole MORGAN
Par Nicole MORGAN
samedi, 02 juillet 2016 08:52
374 vues