En 2016, le département de l’Aveyron comptait 8 Scop et 1 Scic. Avec au total 137 emplois, la sphère coopérative du département a atteint un chiffre d’affaires de 8,8 millions d’euros en 2016. Un bilan encourageant pour les  futures créations du département. Dernière en date, la Scic Ulysse Maison d’Artistes, implantée à Onet-le-Château - Sainte-Radegonde.

« Heureux qui, comme Ulysse a fait un beau voyage »

Il y a toujours une belle histoire derrière un projet. « Heureux qui, comme Ulysse », ce morceau de G. Brassens, adaptation du poème de J. Du Bellay raconte l’histoire d’Ulysse. « C’est aussi mon histoire. Je suis parti, puis revenu chez moi pour monter  un projet accompagné de copains, avec une envie de liberté incroyable. Ce morceau raconte parfaitement mon parcours, celui d’Ulysse, sous sa forme coopérative qui s’est construite sur les bases les plus solides qui soient : l’expérience et les liens humains » explique Mathieu Llamas, alias Kalagan dans le milieu artistique.

L’histoire d’Ulysse commence en 2007, avec la création d’une association par une équipe de passionnés qui souhaitaient contribuer activement à la rencontre entre les artistes et le public dans une logique double : le développement territorial en Aveyron et dans le Lot, et la valorisation des projets artistiques au niveau national.

Grâce à l’implication de l’équipe et au bon développement des artistes, le projet de l’association s’agrandit et se structure. En octobre 2012, la SARL « Ulysse Productions » est créée avec une réelle volonté d’assumer le travail de production artistique, coeur de métier d’Ulysse, mais également de faire perdurer l’animation culturelle sur l’ensemble du territoire du Lot et de l’Aveyron sous forme associative.

Afin que les actions locales contribuent à la vie, au rayonnement et à l’attractivité des territoires, les salariés de la société, accompagnés par une équipe de bénévoles très impliqués, décidèrent de donner une suite au projet associatif initial avec l’association « La Chambre de Télémaque ». Elle aura à coeur de faire vivre le Krill (café culturel du théâtre de la Baleine à Onet-le-Château), la Chapelle à Figeac et de multiplier les organisations de spectacles et les actions  culturelles hors les murs (Rodez, St Geniez d’Olt, Capdenac, Cahors).

De 2012 à 2016, ces deux structures coexistent et se développent. La société Ulysse Productions part voguer au niveau national sur l’accompagnement et la production d’artistes professionnels, pendant que l’association participe activement au projet lancé depuis 2007, celui de devenir un acteur incontournable de la culture sur le territoire local.

2016 : Une Année Révélatrice

Dès 2016, la société Ulysse Productions s’interroge sur la manière dont elle voit le travail et le rapport aux gens, que ce soit avec les artistes, les techniciens, les collectivités locales ou les partenaires. Ces questionnements poussent Mathieu Llamas, gérant d’Ulysse Productions, à s’intéresser au modèle coopératif « Quand on a commencé à  s’interroger sur le modèle des Scic, ça a été une immense révélation ! On a pris conscience que l’on était déjà inscrit dans ce modèle, et ce, depuis la création d’Ulysse, tant au niveau de l’organisation, du fonctionnement, que dans la  façon d’aborder les choses. J’ai eu l’impression de me rendre compte que nous parlions une langue sans le savoir. »


En effet, la société a toujours adopté une organisation démocratique. C’est en découvrant le modèle de l’Économie Sociale et Solidaire à travers le statut Scic, qu’Ulysse Productions a réalisé que « l’humain au centre du projet, l’économie comme un carburant plutôt qu’une finalité, c’était exactement la façon dont l’équipe avait construit et fait évoluer le projet. Cela a été incroyable pour nous et a énormément facilité notre transformation en coopérative ! »

Suite à la rencontre avec Cyrille Rocher, Responsable du Pôle Création et Reprise à l’Union Régionale des Scop Midi-Pyrénées, Ulysse Productions entame la transformation de sa société SARL en SCIC en mai 2016. De fait, toutes les activités de l’association La Chambre de Télémaque ont intégré la Scic Ulysse Maison d’Artistes. Cette transformation s’inscrivait parfaitement dans le concept de la Scic : un projet culturel avec un ancrage territorial très fort qui venait  se nourrir, s’appuyer et se renforcer en s’adossant à un projet d’envergure nationale de production d’artistes porté par Ulysse Productions.

Ulysse Maison d’Artistes fête ses 10 ans !

Ulysse Maison d’Artistes n’est pas une structure « à la mode », mais bien la résultante d’une décennie d’expériences  et de travail, structurée, pensée dans la recherche d’équilibre permanent entre les intérêts individuels et l’intérêt collectif, avec la confiance mutuelle de toutes les parties prenantes. « On a créé une association en 2007, et 10 ans  après, on est toujours là. Nous sommes 10 au total avec de nombreux projets en perspective, c’est incroyable. Si on m’avait dit qu’on en serait là aujourd’hui et que l’on aurait accompli tout ce chemin, je n’y aurais jamais cru ! »

Des perspectives pour les années à venir ?

Le chiffre d’affaires 2017 devrait atteindre le million d’euros avec un financement des collectivités locales à hauteur de 7 ou 8 % du CA, en grande partie soutenu par la mairie d’Onet-le-Château, pour la gestion du café culturel le Krill. « Des perspectives d’évolution ? Oui ! Nous avons développé une économie propre. On rentre actuellement dans une phase de faire valoir. Nous voulons faire reconnaître le modèle de Scic et prouver l’intérêt que ce dernier a pour le territoire de l’Aveyron en termes de dynamisme, d’attractivité du territoire, de rayonnement pour parvenir à avoir davantage de soutien de la part des collectivités locales, des agglomérations et de la Région. »

La SCIC est aujourd’hui l’outil d’un collectif large et solide agissant au service des artistes et des territoires. Si elle n’est pas née pour résoudre des problèmes de la société par la culture, Ulysse Maison d’Artistes existe avant tout par l’envie d’accompagner les artistes et de participer au développement de leurs projets culturels. Animée par cette même passion, l’équipe d’Ulysse s’évertue à apporter aux habitants les clés de l’émancipation et du plaisir par la culture. « On s’inscrit complétement dans ce côté d’expérimentation, d’innovation sociale et structurelle. C’est  intéressant de trouver de nouvelles façons de faire, d’avoir une approche transversale de la culture qui est riche.
L’équipe est le noyau d’Ulysse. On a la chance de travailler avec des gens que l’on a choisis et qu’on aime. Tout le monde n’a pas cette chance d’avoir un rapport très fort avec ses collègues de travail. »

Source : CP Florence Millet

À propos de l’Union Régionale des Scop Midi-Pyrénées qui fédère les Scop (Sociétés coopératives et participatives) et les Scic (Sociétés coopératives d’intérêt collectif) de l’ancienne région Midi-Pyrénées, et compte 247 entreprises coopératives, présentes dans tous les secteurs d’activité. Réseau d’accompagnement à la création, la reprise et la transmission d’entreprises en coopératives, l’URSCOP propose un service complet aux adhérents et aux porteurs de projet : accueil et suivi personnalisé, accompagnement juridique, solutions de financements adaptées à la création  d’entreprises comme à leur développement, formations, échanges, …

Publié dans Economie Solidaire