VAL TOLOSA : Encore des tracasseries pour Unibail Rodamco

Le 2 juillet

Catégorie : Environnement

Monsieur le préfet de la Haute-Garonne vient de mettre en demeure le promoteur du projet Val Tolosa pour ne pas avoir respecté les prescriptions environnementales applicables à son projet.

Cette mise en demeure intervient après l’annulation, le 8 avril 2016, par le tribunal administratif de Toulouse de l'arrêté du préfet de la Haute Garonne du 29 août 2013 qui autorisait le promoteur à détruire près d'une centaine d'espèces protégées sur l'emprise du site et à compenser les atteintes environnementales par l'achat de terres situées à proximité.

Rappelez-vous, à cette occasion, la notion d’intérêt public majeur invoqué par le préfet avait été balayée par le Tribunal.

A cela s'ajoute l'annulation récente du permis de construire par la Cour administrative d'appel de Bordeaux.

Au final, sans autorisations administratives et sous le coup d'une mise en demeure, le projet de centre commercial aurait-il du plomb dans l'aile ?

Voir le Communiqué de presse

Jean-Pierre Baro


Jean-Pierre BARO
Par Jean-Pierre BARO
samedi, 02 juillet 2016 10:11
406 vues