Le festival de films Résistances de Foix en Ariège propose une programmation de plus de 100 films, allant du documentaire à la fiction, programmation jeune public (ados et enfants), des apéro-concerts et des projections plein-air. Il est un des événements culturels les plus importants de la région.JPM 2541 bandeau

Fondé en 1997, le festival s’inscrit dans un esprit de résistance à l’image des terres sur lesquels il a grandi. Il s’est donné comme objectif de promouvoir un cinéma engagé, rarement diffusé, et proposer un nouveau regard sur le monde. Pour chaque édition, Résistances aborde quatre grands thèmes et un zoom géographique. Le festival est un levier pour l’esprit critique, faisant la promotion d’une culture subversive et cherchant à briser les idées reçues.

Depuis 2007, le festival est organisé par l’association Regard Nomade composée d’un collectif et de comités thématiques participant à la sélection des films projetés. Bien que l’équipe soit essentiellement basée en Ariège, un comité de programmation a vu le jour à Toulouse en 2011. Le fonctionnement participatif est un des points forts du festival. Il offre un véritable sens à l’événement et un esprit de convivialité.

Chaque année, le festival s’oriente autour de quatre grands thèmes soigneusement choisis par le collectif de Résistances en lien avec les problématiques actuelles. Une centaine d’œuvres cinématographiques est alors sélectionnée et discutée au cœur de débats avec les réalisateurs. Résistances accueille aussi des personnalités de la culture, et divers analystes, venus échanger avec le public leur point de vue sur les sujets abordés.

Enfin, pour la quatrième année consécutive, l’association redouble ses efforts pour améliorer l’accès du festival et de l’audiovisuel aux personnes en situation de handicap. Ces efforts se concentrent en particulier sur le transport et l’accueil, mais aussi sur une programmation spécifique destinée aux malentendants et malvoyants.

 

Retrouver la programmation sur http://festival-resistances.fr/

 

Samedi 7 et dimanche 8 juillet : Paysanneries, champs de luttes

Petit Paysan de Hubert Charuel ; La Terre éphémère de George Ovashvili ; Les Liberterres de Jean-Christophe Lamy et Paul Jean Vranken ; Cahos de Hervé Roesch ; etc...

Seront présents...

Hubert Charuel et Claude Le Pape

Samedi 7 et dimanche 8 juillet

Ils accompagneront leur film Petit Paysan, réalisé par H.Charuel et co-scénarisé avec C.Le Pape.

Claude Lepape accompagnera également Cajou qu'elle a réalisé et scénarisé.

 

 

 

Lundi 9 et mardi 10 juillet : La Victoire des nantis

Comme des lions de Francoise Davisse ; Vers le sud de Laurent Cantet ; Jean Ziegler, L’Optimisme De La Volonté de Nicolas Wadimoff ; L’Usine de rien de Pedro Pinho ;         Derniers jours à Shibati de Hendrick Dussolier ; etc...

Sera présent...

unnamed2Nicolas Wadimoff

Lundi 9 juillet

Nicolas Wadimoff est un réalisateur et producteur Suisse. Il a reçu les prix du jury œcuménique à la Berlinale pour Aïsheen, son documentaire tourné dans la bande de Gaza.Il a réalisé et accompagnera son film Jean Ziegler, L’Optimisme De La Volonté.

 

 

 

Mercredi 11 et jeudi 12 juillet : Fous à délier

12 jours de Raymond DepardonDernières nouvelles du cosmos de Julie Bertucelli ; Family Life de Ken Loach ; Normal Autistic Film de Miroslav Janek ; etc..

Sera présent...

unnamed3Nicolas Contant

Mercredi 11 juillet

Nicolas Contant est directeur de la photographie, formé aux métiers de la prise de vues à l’ENS Louis Lumière et l’Universiade Federal Fluminense (Brésil). Son approche du cinéma se fait par la prise de vues et par l’expérimentation . Il accompagnera son film Nous, les intranquilles.

 

 

Vendredi 13 et Samedi 14 : La Mécanique sexiste

A quoi rêvent les jeunes filles de Ovidie ;Fille ou garçon, mon sexe n’est pas mon genre de Valérie Mitteaux ; Réponse de femmes d'Agnès Varda ;Vers la tendresse d'Alice Diop ; etc..

Sera présente...

unnamed4Valérie Mitteaux

Mercredi 11 juillet

La Réalisatrice, en partant de ses propres questionnements identitaires, cherche notamment à prouver à travers son documentaire que le masculin et le féminin sont des constructions sociales. Elle accompagnera son film Fille ou garçon, mon sexe n’est pas mon genre.

 

 

Et bien d'autres invités et événements ...

 

A propos de l'affiche : « C’est une femme qui regarde et pense à la révolte qui gronde » décrit Chloé Dallidet, l’artiste qui a crée l’affiche.

Publié dans Relais des Assos
vendredi, 18 septembre 2015 10:40

Journée Mondiale Alzheimer

Depuis 1994, France Alzheimer se mobilise chaque année lors de la Journée mondiale Alzheimer, le 21 septembre pour sensibiliser et informer le grand public sur une pathologie qui touche aujourd'hui plus de 850 000 personnes en France.

Dans notre région, plusieurs événements sont organisés par L'association France Alzheimer 31 :

A Toulouse, le 20 et 21 septembre ont lieu une marche solidaire et des conférences et table/ronde. + d'infos

A Foix, le 24 Septembre, rendez-vous pour une réunion d'information. + d'infos

Toute l'année, ces associations assurent une permanence et un accueil pour apporter aux familles une aide de proximité au quotidien, si vous rencontrez une difficulté, vous avez une question concernant la maladie, l'accompagnement de la personne malade, les dispositifs de soutien...

 

"Je vais au PFARRHÜS" est un film documentaire - témoignage de Stéphanie Hubert. Il a été tourné en août 2015 en Alsace.

Le Pfarrhüs à Kembs (Ht-Rhin) est un centre d'accueil de jour pour les personnes souffrant de la maladie d'Alzheimer ou de troubles apparentés.

Note d'intention : Le processus de dédramatisation face à cette pathologie renforce ou apporte la complicité nécessaire à l'accompagnement de la personne atteinte de troubles. Maintenir les aidants et les aidés dans LA VIE toujours porteuse d'émotions et riche en reconnaissance sociale c'est leur permettre de s'approprier ou se réapproprier leur part légitime de dignité.

« Les gens ont quelques choses en commun, ils sont tous différents ».

 

Publié dans Social