Création d’une nouvelle SCOP ariégeoise DIGITANIE

Le 14 septembre

Catégorie : Social

DIGITANIE : entreprise de services numériques sociale et solidaire

En activité depuisle 10 mars dernier, la Société Coopérative et Participative Digitanie a choisi de s’installer à Saverdun, dans l’une des trois communes du « triangle d’or » de la basse-Ariège (Pamiers/Saverdun/Mazères), territoire en plein développement. Au-delà de son activité de coaching numérique, la Scop a pour projet de devenir une Entreprise d’Insertion.

 Le statut Scop, une évidence pour le trio Digitanien

digitanie1.JPGA l'origine de cette aventure entrepreneuriale, la rencontre entre trois chevronnés de l’informatique, résidant depuis quelques années en Ariège.
Jehanne Portefaix (passionnée de montagne, source de bien-être), en charge de la gestion et du développement commercial, a un parcours atypique, qui l’a amené à exercer dans plusieurs entreprises d’insertion, mais aussi dans des grandes sociétés du secteur aéronautique.
Tim Akeroyd (motard de cœur et d’esprit), graphiste et directeur marketing, est le créatif de l’équipe, qui avec ses 25 ans d’expérience, est aujourd’hui reconnu auprès de grands comptes à l’international.
Et David Jonckeau (joueur et responsable du club HandiBasket de Saverdun), consultant et directeur technique, est expert en conseil et réalisation de solutions numériques pour la gestion et le développement des TPE / PME / PMI.

 

« Ayant déjà travaillé dans une Scop, j’ai toujours su que le jour où je créerai ma propre société, elle serait sous ce statut. Selon moi, c’est LE modèle idéal, avec une gouvernance d’entreprise démocratique, qui permet d’impliquer les associés aux prises de décisions mais aussi de partager les responsabilités, les problématiques et ainsi avancer avec une vision commune. Ce sont ces arguments qui ont motivé David et Tim à se lancer à mes côtés dans cette aventure. », témoigne Jehanne Portefaix, gérante de la Scop.

L’Union Régionale des Scop a suivi les entrepreneurs dans toutes les étapes de création de leur Scop, une réelle plus-value pour Tim Akeroyd « Cet accompagnement nous a permis de nous détacher de l’aspect administratif et de nous concentrer sur notre plan d’affaire et sur notre activité. Et sur les conseils de notre délégué régional Stéphane Eyer, nous avons rencontré Scopea, une coopérative exerçant dans le même domaine ; cet échange informel nous aura beaucoup apporté et rassuré, surtout au démarrage quand tous les doutes ressurgissent. »
Par ailleurs, pour lancer leur activité, les créateurs ont bénéficié de deux prêts d’honneur d’un montant total de 30 000 euros de la part d’Initiative Ariège et du Groupe Thales mais aussi de 15 000 euros de subvention en tant que lauréat du concours Coup de Pouce Géris (Filiale Thales).

Du coaching numérique au cœur de l’Occitanie
Digitanie propose du coaching numérique afin de simplifier la mise en place et d'optimiser l'utilisation de l'informatique dans l’entreprise. Grâce à sa maîtrise de toute la chaîne numérique, l’équipe peut aussi bien intervenir sur le traitement des données, que sur le conseil en solution numérique, ou encore sur la stratégie d’identité visuelle.
Aujourd’hui, la Scop intervient principalement sur le territoire ariégeois mais sa situation géographique idéale lui permet d’assister les PME de la région Occitanie.


Objectif 2018 : devenir une Entreprise d’Insertion
La particularité de la Scop est sa finalité sociale, Digitanie a pour projet de devenir une Entreprise d’Insertion avec la volonté de lutter contre l’exclusion et la promotion du numérique, au niveau social et territorial. « Nous souhaitons recentrer le travail et les compétences sur l’Ariège. Les salariés en parcours d’insertion bénéficieront ainsi d’un encadrement renforcé et bienveillant pour réaliser des tâches simples et récurrentes, nécessaires à la mise en œuvre de nos solutions. La Scop permettra à ses employés de réintégrer progressivement le monde du travail », évoque David Jonckeau.
Les démarches, pour être conventionné Entreprise d’Insertion, sont en cours, l’équipe espère embaucher un développeur avant la fin de l’année et deux salariés en insertion d’ici le premier semestre 2018.


> www.digitanie.org

 

Source : CP URSCOP Midi-Pyrénées - Florence Millet


Super User
Par Super User
jeudi, 14 septembre 2017 15:52
155 vues